• Samuel Hauraix
    Puisque je n'ai pas réussi à devenir une superstar du basket (aucune franchise NBA n'a voulu de moi), j'ai décidé de devenir journaliste, pour raconter des histoires. Et pas seulement autour du basket, loin de là.
    Quand je serai grand, j'aimerais vivre en Iran, pour observer et parler de ce pays qui me fascine tant.
  • Samuel Hauraix
    Puisque je n'ai pas réussi à devenir une superstar du basket (aucune franchise NBA n'a voulu de moi), j'ai décidé de devenir journaliste, pour raconter des histoires. Et pas seulement autour du basket, loin de là.
    Quand je serai grand, j'aimerais vivre en Iran, pour observer et parler de ce pays qui me fascine tant.

Formation & expériences

2012-2014

Contrat de professionnalisation avec l'ESJ pro de Montpellier

2011-2012

Master 1 information communication à l'université de Nantes

2010-2011

2007-2010

Licence information communication à la Catho d'Angers

Résumons

« Flirter » avec le journalisme. Voilà ce que j’ai fait avant d’atteindre, enfin, une formation reconnue par la profession. En 2007, bac ES en poche (obtenu dans un lycée de Nantes), la curiosité journalistique est là, pas tout à fait affirmée. Direction l'Université catholique d'Angers, pour trois années de licence en information communication. Premiers stages et premiers pas avec les outils multimédias.

Mon appétit journalistique grandit, au point d'intégrer l'École de journalisme de l'ouest, à Luçon (Vendée). Année utile, avec un diplôme européen à la clé, mais insuffisante.

Mon attrait pour le web m'amène aux bancs de la fac de Nantes, et son master « info-com ». En 2012, je finis par gagner l'antenne montpelliéraine de l'École supérieure de journalisme (ESJ). Là, durant deux années de contrat de professionnalisation, je ne flirte plus avec le métier.

Depuis sept. 2015

Lancement et gestion de NBA sur écoute
Interviews publiques d'auteurs
Projets d'éducation aux médias

Été 2016

Pays d'Auge de Lisieux en juillet (beaucoup de comptes-rendus de justice), puis La Renaissance de Bayeux

Juin - sept. 2015

Ouest-France Deauville-Trouville : festival du cinéma américain 2015, traitement du fait divers (big one ici et )

Sept. 2014 - mai 2015

Ouest-France Falaise : rédaction isolée, cogestion avec une autre CDD en l'absence de chef d'agence, animation équipe de correspondants

Sept. 2012 - sept. 2014

contrat pro Ouest-France : 1re année à La Roche-sur-Yon (rédaction multiple), puis 2nde année à Dinan (rédaction plus limite) avec notamment couverture des municipales 2014 (papiers ici ou )

Stages

Le Soir (2014), Euradionantes (2012), Basket News (2011)...

Intérêts & compétences

Compétences

Chiffres basés sur des estimations personnelles tout à fait discutables...

Son & vidéo (enregistrements au zoom, au 600D, montages sur Reaper, iMovie...)
Journalisme 2.0 (écriture web, contenus multimédias type diapo-sonore...)
Mise en page (bon usage d'InDesign, de la V3 utilisée en PQR)
Réseaux sociaux (community management, différenciation des usages...)
Langues (anglais bon, persan débutant en formation, notions d'espagnol)
Photographie (bases de la prise de vue, bon usage de Photoshop...)
Facilitateur de bonne ambiance (bon usage du 2nd degré, payeur de coups, faiseur de gâteaux...)

Sujets et centres d’intérêts

Iran
Basket NBA
Médias
Moyen-Orient & islam
Sport
Politique & société
Géopolitique & international
Basket européen
Justice

« Il n'y a pas de petits sujets, il n'y a que de petits journalistes. »

Portfolio

Charlie
Vedette
Gueule
Roulettes
Bloqué
Complicité
Cartoon
Campagne
Chaud
Muscles
Poète
Rire
Choc
Ambiance
Cheese
Rue
Mémoire
Fantasy
Sourire
Patrie
Boue
Rencontre
Persévérance
Persévérance (bis)
Insouciance
Clope
Mécanique
Ambiance (2)
Perchée
Souffler
Tension
Onirisme

Blog & articles

Ces banques françaises qui, elles, travaillent avec l’Iran
Ces banques françaises qui, elles, travaillent avec l’Iran

Échaudées par l’amende record infligée à la BNP Paribas, les grandes banques ne s’y risquent pas. Si bien qu’aujourd’hui, elles…

La suite
Avec l’« ouverture », la culture iranienne rayonne un peu plus en France
Avec l’« ouverture », la culture iranienne rayonne un peu plus en France

Avec l’accord sur le nucléaire de juillet 2015, la curiosité pour l’Iran et sa culture a pris de l’ampleur en…

La suite
Contre les préjugés, ces internautes se battent pour montrer un « autre Iran »
Contre les préjugés, ces internautes se battent pour montrer un « autre Iran »

C’est un tout petit village perdu au fin fond des montagnes du nord-est de l’Iran. À peine 1 000 âmes…

La suite
[L’Iran vu de la France] L’hadj de glace avec l’Arabie saoudite
[L’Iran vu de la France] L’hadj de glace avec l’Arabie saoudite

« Les mots sont plus redoutables que les bombes », disait l’immense Ryszard Kapuściński dans son ouvrage Le Shah. La formule de…

La suite

Contact

Navigation chronique entre les villes de Caen, Paris et Nantes (membre des clubs de la presse de Nantes et de Caen).

Mail : samuel.hauraix[at]hotmail.fr

Twitter : @shauraix

Telegram : Telegram.me/shauraix

RT @lemonde_M: En couverture de « M Le magazine du Monde », en kiosques dès demain https://t.co/4aJkSTMsTK
h J R
@shauraix
RT @FranceenIran: Avec les exposants français du salon de la boulangerie à Téhéran : le savoir-faire français à l’honneur ! https://t.co/pU
h J R
@shauraix
Bonjour @jayroule, possible de parler en MP ?
h J R
@shauraix
. @_DavidThomson " envisage de tourner la page de l’étude du #jihad " https://t.co/7pTu3ojmUa
h J R
@shauraix

Formation & expériences

2012-2014

Contrat de professionnalisation avec l'ESJ pro de Montpellier

2011-2012

Master 1 information communication à l'université de Nantes

2010-2011

2007-2010

Licence information communication à la Catho d'Angers

Résumons

« Flirter » avec le journalisme. Voilà ce que j’ai fait avant d’atteindre, enfin, une formation reconnue par la profession. En 2007, bac ES en poche (obtenu dans un lycée de Nantes), la curiosité journalistique est là, pas tout à fait affirmée. Direction l'Université catholique d'Angers, pour trois années de licence en information communication. Premiers stages et premiers pas avec les outils multimédias.

Mon appétit journalistique grandit, au point d'intégrer l'École de journalisme de l'ouest, à Luçon (Vendée). Année utile, avec un diplôme européen à la clé, mais insuffisante.

Mon attrait pour le web m'amène aux bancs de la fac de Nantes, et son master « info-com ». En 2012, je finis par gagner l'antenne montpelliéraine de l'École supérieure de journalisme (ESJ). Là, durant deux années de contrat de professionnalisation, je ne flirte plus avec le métier.

Depuis sept. 2015

Lancement et gestion de NBA sur écoute
Interviews publiques d'auteurs
Projets d'éducation aux médias

Été 2016

Pays d'Auge de Lisieux en juillet (beaucoup de comptes-rendus de justice), puis La Renaissance de Bayeux

Juin - sept. 2015

Ouest-France Deauville-Trouville : festival du cinéma américain 2015, traitement du fait divers (big one ici et )

Sept. 2014 - mai 2015

Ouest-France Falaise : rédaction isolée, cogestion avec une autre CDD en l'absence de chef d'agence, animation équipe de correspondants

Sept. 2012 - sept. 2014

contrat pro Ouest-France : 1re année à La Roche-sur-Yon (rédaction multiple), puis 2nde année à Dinan (rédaction plus limite) avec notamment couverture des municipales 2014 (papiers ici ou )

Stages

Le Soir (2014), Euradionantes (2012), Basket News (2011)...