Chaud

Lorsqu’un journaliste localier est mis au courant d’un fait divers, et particulièrement d’un feu en cours, il stoppe tout et se précipite sur les lieux. Sur place, plusieurs configurations sont possibles. Tout dépend de la « sympathie » ou non des pompiers. Et de leur disponibilité, notamment celle du chef de groupe, le grand patron en cas d’incendie.

Ici, près de ce feu agricole, les pompiers ont laissé passer. Pour eux, agacés depuis des semaines par les positions d’une nouvelle direction en place, ce « passe-droit » exprimait un peu de leur énervement.

© 2021 Samuel Hauraix | ScrollMe by AccessPress Themes
error: Content is protected !!