[REPORTAGE] En Iran, la révolution artistique est en marche

À Téhéran, les vernissages d’expo du vendredi s’installent dans les mœurs. Les galeries d’art, dont le nombre explose, deviennent des lieux de rencontre.

Sur le fauteuil, un gros tas de sel suggère la position d’un homme affaissé. L’œuvre est une allusion au lac Oroumieh, le plus vaste réservoir d’eau salée d’Iran, en cours d’assèchement. Ce sujet est au cœur de l’exposition de la galerie Silk Road. En ce jour de vernissage, des centaines de personnes s’y massent, au 4e étage d’un immeuble d’entreprises, au cœur de la capitale iranienne.

La suite sur Ouest-France.fr

© 2021 Samuel Hauraix | ScrollMe by AccessPress Themes
error: Content is protected !!