[REPORTAGE] Censure, propagande, Internet coupé… De l’art de s’informer pour la jeunesse iranienne connectée

Les jeunes Iraniens, appelés à élire leurs députés aujourd’hui, doivent souvent faire preuve d’habileté pour avoir accès à de l’information qu’ils jugent crédible.

« On sent que les élections approchent…, souffle Ali (certains prénoms ont été changés). C’est complètement le bordel avec Internet ! » Smartphone en main, le jeune homme, qui travaille dans le secteur touristique à Téhéran, s’agace d’avoir du mal à joindre un ami via la messagerie Telegram. Les Iraniens sont habitués à ce genre de ralentissement numérique à l’approche des scrutins, comme celui de ce vendredi pour le renouvellement du Parlement iranien.

Lire la suite sur L’Orient-Le Jour

© 2021 Samuel Hauraix | ScrollMe by AccessPress Themes
error: Content is protected !!